Riccardo Patrese

Posté par paddockf1 le 19 octobre 2009

Riccardo Patrese dans Pilotes patrese

 

PATRESE Riccardo

 

Né le 17 avril 1954

256 grands prix au compteur et 6 victoires, il a couru pour 6 écuries de 1977 à 1993.

1977/Shadow-ford : meilleur résultat une 6ème place au GP du Japon ( Fuji).CM 19ème avec 1pt

1978 à 1981/Arrows-ford : meilleurs résultats trois 2ème place au GP de Suède 1978 (Anderstorp), GP des Etats Unis 1980 (Long Beach) & GP de San Marin 1981 (Imola).

1978:11ème avec 11pts

1979: 19ème avec 2pts

1980 : 9ème avec 7pts

1981 : 11ème avec10pts

1982 & 1983/Brabham-ford & Brabham-bmw : meilleurs résultats deux 1ère place au GP de Monaco 1982 & GP d’Afrique du sud (Kyalami).

1982 : 10ème avec 21pts

1983 :  9ème avec 13pts

1984 & 1985/Alfa Roméo : meilleur résultat une 3ème place GP d’Italie (Monza).

1984 : 13ème avec 8pts

1985 : NC

1986 & 1987/Brabham-bmw : meilleur résultat une 3ème place GP du Mexique (Mexico).

1986 : 15ème avec 2pts

1987 : 13ème avec 6pts

1988 à 1992/Williams-judd & Williams-Renault :meilleurs résultats 1988 une 4ème place GP d’Australie (Adélaïde), meilleurs résultats 1989 quatre 2ème place GP du Mexique (Mexico), des USA (Phœnix), du Canada (Montréal) & du Japon (Suzuka), meilleurs résultats 1990 une victoire au GP de San Marin (Imola), meilleurs résultats 1991 deux victoires GP du Mexique (Mexico) & GP du Portugal (Estoril), meilleurs résultats 1992 une victoire GP du Japon (Suzuka) mais aussi six 2ème place et deux 3ème place.

1988 : 11ème avec 8pts

1989 : 3ème avec 40pts

1990 : 7ème avec 23pts

1991 :  3ème avec53pts

1992 : 2ème avec56pts

1993/Benetton-ford : meilleurs résultat une 2ème place GP de Hongrie (Hungaroring).

1993 : 5ème avec 20pts

Après des débuts difficile dans des écuries de second plan, il connaît une première saison positive en 1982 mais retrouve l’anonymat les années suivantes, les voitures n’ayant pas le potentiel pour qu’il puisse rivaliser avec les autres pilotes. Certains diront que les grands pilotes choisissent les bonnes écuries au bon moment. Enfin en 1988 il intègre Williams pour un bail de 5 ans. Malheureusement en 89, 90 & 91 les Mac- Laren sont intouchables . Il réussit malgré tout a signé quelques victoires, une saison 91 de toutes beautés et en 1992 arrive le règne de Mansell son coéquipier chez Williams.

Riccardo Patrese était un pilote rapide et sur, fin metteur au point il avait la confiance de Patrick Head, le directeur technique de Williams. Il était d’ailleurs considéré comme le 1er pilote du team en 1991 devant Mansell, du moins durant la 1ère partie de la saison. Il fut un espoir et aurait pu devenir un champion, mais par de mauvais choix d’écuries il devint un très grand pilote de grands prix et par sa carrière exceptionnelle de longévité… un monument de la formule1.

Merci à Riccardo pour ce tour du fabuleux circuit de Spa.

 Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans Pilotes | Pas de Commentaire »

Badoer évincé de chez Ferrari ?

Posté par paddockf1 le 11 septembre 2009

 A l’arrivée de Spa, voici ce que déclarait l’infortuné Luca Badoer dont ce pourrait bien être le dernier Grand Prix :

Luca Badoer (Ferrari, 14e) : « J’ai fait de mon mieux. Malheureusement, au premier virage, j’ai fait un plat sur mes pneus et j’ai eu de fortes vibrations tout au long de mon premier relai. Une fois les pneus changés, ça allait mieux mais les performances des gommes dures étaient moins bonnes que celles des tendres. J’ai vraiment envie de piloter à Monza, un des circuits que je connais le mieux avec Fiorano et Mugello. Je suis très content pour Kimi et l’équipe. Cette victoire, c’est ce dont nous avions besoin à ce stade de la saison. »

De son côté, Ferrari a dit que :

« Clairement, considérant nos choix et ceux des autres équipes en termes de développement de la voiture cette année, notre objectif de conserver la 3e place au championnat Constructeurs devient plus difficile », a admis Stefano Domenicali. Et voilà pour Ferrari il est impératif de marquer plus de points et donc pour Monza il leur faut un pilote qui soit de suite compétitif. Au revoir Monsieur Badoer et bravo pour un travail qui n’était pas évident sauf pour les meilleurs commentateurs.

Publié dans News, Pilotes | Pas de Commentaire »

 

Les gazelles Agathoises au ... |
Les 5 forces de shaolin |
tennisone |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saison 2009 2010
| A.L.MIONS Karaté
| Futsal Ufolep 41